• Eternal Life

    Des semaines qu’on a pas vu un bout de ciel bleu, un morceau de rayon de soleil, un semblant d’éclaircie. Nina ne s’en est pas vraiment rendu compte, à vrai dire elle est très peu sortie ces derniers temps. Son esprit est ailleurs. Elle vient de finir ses toiles, des jours qu’elle peint sans s’arrêter, des jours qu’elle ne pense qu’à Simon. Son visage est partout. Ses pinceaux l’ont kidnappé. Elle qui était si réticente à l'idée de retomber amoureuse, la revoilà le cœur battant et les papillons dans le ventre. Alors la pluie, elle n’en pense rien. Elle s’en fout.

    Quand il arrive au rendez vous elle l’attend à côté du parc, abritée sous un porche. Elle est drôle. Elle est belle. Elle rayonne. Il se dit qu’il pourrait ne plus se passer d’elle, si seulement elle voulait bien de lui. La pluie repart de plus belle et le vent se lève aussi, sale temps pour un rendez-vous amoureux. Il lui attrape la main et ils partent en courant, dévalant la rue jusqu’au métro, et déboulent trempés sur le quai en pouffant comme des gamins. Elle a froid, elle commence à grelotter. Simon la prend dans ses bras pour tenter de la réchauffer. Parfois, le mauvais temps rapproche les corps.

    Une fois chez lui ils se sèchent tant bien que mal, les cheveux trempés de Nina gouttent sur le sol et la barbe de Simon scintille comme la surface agitée d’un lac en plein soleil. Elle s’approche et lui caresse la joue de sa main, faisant disparaître sous ses doigts les diamants laissés par les gouttes d’eau. Elle plonge dans ses yeux gris, ils ont la couleur du temps, elle repense un instant à la pluie dehors et se sent bien, au chaud, ici, avec lui. Elle se blottit contre lui et enfouit ses mains glacées sous son pull.

    « Simon, j’ai tellement besoin de toi »

    La phrase que Nina lui chuchote à l’oreille le fait chavirer, il sourit malgré lui et la serre plus fort encore. Ils basculent sur le lit et leurs corps se trouvent enfin, ignorant l’orage tonitruant qui fait trembler les vitres.

    Pendant la nuit, profitant d’une accalmie, Simon sort sur la terrasse pour fumer une cigarette. Assis sur le muret, il observe Nina dormir à travers la fenêtre mouchetée quand il reçoit une première goutte. Il se lève et tend son visage vers le ciel. L’averse s’intensifie et il reste là, planté, les bras en croix, un sourire béat sur son visage, absorbant toute l’énergie du déluge qui s’abat sur la Terre. Il ne s’est jamais senti aussi vivant.

     

    *Cette histoire est une modeste première participation à un jeu d'écriture initié sur la page Facebook du blog de Miss Thé Rieuse. Le thème était la pluie, l'histoire devait être gaie. Vous retrouvez les autres participants sur leurs blogs

    Allez-y, c'est permis et même chaudement recommandé ! Un simple clic sur leur prénom et vous y êtes : chez Fifi,  Emilie,  Jay,  Blandine,  Greg, Venise, Isabelle ...  Merci à tous !*

     

     

     

     

    « Bird In The StormI Just Caught An Exotic Bird - Joseph D'Anvers »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Novembre 2013 à 11:34

    pluie bienfaisante, souvenirs, une bien belle nuit que tu nous décris là... 

    2
    Dimanche 17 Novembre 2013 à 01:37

    Merci... Ces personnages sont en construction dans ce que je pensais être ma deuxième nouvelle, et qui en fait sera un roman... J'ai essayé d'être ici plus gaie qu'il ne le sera ! Difficile, mais je les aime bien alors... J'ai fait avec eux ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :